Good Bye Mr. Manzarek

Ray Manzarek est mort le 20 mai 2013, à 74 ans, à Rosenheim en Bavière, des suites d'un cholangiocarcinome (cancer des voies biliaires). Ray s'est éteint peu après midi, entouré de son épouse Dorothy, et de ses frères Rick et James. Robby Krieger : "Je suis profondément attristé d'apprendre aujourd'hui le départ de mon ami Ray Manzarek. Je suis seulement heureux d'avoir eu la chance de jouer les chansons des Doors avec lui cette dernière décennie. Ray constituait une part importante de ma vie, et il me manquera toujours ». John Densmore : « Il n'y avait pas meilleur claviériste au monde pour accompagner les mots de Jim Morrison. Ray, je me sentais totalement en phase avec toi musicalement. C'était comme si nous n'étions qu'un seul esprit, la fondation sur laquelle Robby et Jim planaient. Mon frère musical va me manquer ». Slash, le guitariste des Guns N' Roses, a été l'un des premiers à rendre hommage au musicien sur son compte Twitter : « Repose en paix Ray Manzarek, les mots ne suffisent pas ».

Ray Manzarek laisse aussi derrière lui un fils, Pablo, et trois petits-enfants, Noah, Apollo et Camille. La famille a demandé à ce que leur vie privée soit respectée en ces heures difficiles avant d'appeler les fans à faire un don à l'association Stand Up To Cancer plutôt que d'envoyer des fleurs.

L’inventeur du son unique des Doors : dès son premier album le groupe pose son empreinte sur l'histoire du rock. Son atmosphère liturgique porte la signature de Manzarek. The Doors se façonne rapidement une identité, guidée par la vision littéraire et par les recherches sonores de Manzarek. Il décrira ainsi leur style de performance : « Jim était comme le chaman dans le rituel peyotl (...). Notre boulot était de créer de la musique pour cette transe, un rythme hypnotique ... ».

Après leur séparation en 1973, Manzarek joue dans plusieurs formations, dont Nite City entre 1977 et 1978. Ainsi qu’une belle carrière solo avec ses 6 albums (dont le plus récent, Translucent Blues, en 2011 avec le guitariste Roy Rogers). Il publie aussi une version rock de Carmina Burana, de Carl Orff, enregistré avec Philip Glass, produit quelques groupe, et met ses claviers au service d'autres poètes comme Michael Mc Clure ou Michael C. Ford. Régulièrement, il ressuscitera la légende des Doors. D'abord en 1978, avec l’album An American Player. Puis en 1993, où le groupe se reforme à l'occasion d'un concert pour son intronisation au Rock'n'Roll Hall of Fame. En 1998, il publie ses mémoires Light My Fire : My Life With The Door. En 2002, Manzarek se laisse tenter à nouveau par la reformation des Doors avec Robby Krieger. La dernière fois que le public français a pu vibrer au son du groupe, est lors du concert au Bataclan à Paris en 2011.

 

 

 

R.I.P.


Ray Manzarek.




Salut l’Artiste.

Galerie Raymond Manzarek

Robby et John : Méli-Mélo photos

Galerie Robby & John

Renaissance

Décédées en pleine gloire, ces stars de la musique ont laissé derrière elles de brillantes et riches carrières, que leurs fans auraient voulues les plus longues possibles. Un studio photo a fait renaître de leurs cendres les phœnix du rock'n'roll, du reggae et du grunge : Elvis Presley, John Lennon, Bob Marley, Kurt Cobain, Jim Morrison, Janis Joplin ou encore Jimi Hendrix... Les traits de ces légendes de la musique, parties trop tôt, réapparaissent aujourd'hui grâce à la magie du numérique. A quoi ressembleraient-ils en 2013 ? Sachs Media Group a imaginé le portrait de ces stars de la musique telles qu'elles pourraient être aujourd'hui, les voici presque ressuscitées. « A travers cette série de photos, nous avons voulu leur rendre hommage et recréer une partie de la magie qu'elles ont apporté à leurs fans » a expliqué Ron Sachs, PDG du groupe Sachs Media, et à l'initiative du projet.

Des scientifiques, en gros des gens sérieux, se sont amusés à un petit exercice sur le visage de Jim Morrison. Ils ont travaillé à partir d'une photo de Jim à l'âge de 20 ans, puis ont vieilli numériquement le visage en tenant compte des différents paramètres liés à la vie du chanteur mais aussi à sa physionomie. La technologie au service du vieux rêve de l'immortalité porte désormais un nom, l'hologramme. «Avec un peu de chance, Jim Morrison pourra marcher juste devant vous, vous regarder dans les yeux, chanter pour vous, se retourner et s'en aller» a déclaré Jeff Jampol, le gestionnaire des biens de l'ancien leader des Doors, au magazine Bilboard.

La photo que vous voyez ici montre donc Morrison comme il aurait été en décembre 2008, si …

A suivre :

The End

Laissez vos commentaires. Merci !!!
Contacter l’auteur