News …

Où est mort Jim Morrison ? Des zones d’ombre subsistent autour du décès du chanteur mythique des Doors, 36 ans après.

 

   Jim Morrison est-il mort dans les toilettes d’un night club parisien ou d’un arrêt cardiaque dans sa baignoire ? Le dernier livre sur la vie du rockeur légendaire des sixties, «The End », affirme que Morrison est mort dans les toilettes du Rock and Roll Circus, le 3 juillet 1971. Son auteur, Sam Bernett, était le gérant de ce club très branché. Mais un autre biographe, Philip Steele conteste cette version : «il traîne dans la boue un grand poète et auteur de chansons », s’indigne Mr. Steele. S.Bernett s’en défend : «je ne salis rien du tout, je dis la vérité », dit-il.

   Selon sa version, dans la nuit du 2 au 3 juillet, Morrison, 27 ans, avait disparu dans les toilettes du club après avoir bu force vodka et bière et acheté une dose d’héroïne pour sa petite amie. Lorsqu’il fait forcer la porte des toilettes «Jim Morrison est là, la tête entre les genoux, les bras ballants » raconte Sam Bernett. Le propriétaire du club ne veut pas appeler la police pour éviter les ennuis et deux dealers se chargent d’emmener le corps hors du club. Bernett ignore comment le cops est transporté chez le chanteur, où les dealers tentent de le réanimer. L’amie de Morrison, Pamela Courson a donné une version pas toujours cohérente, selon laquelle le couple était allé au cinéma la veille au soir et le lendemain matin elle aurait retrouvé le corps de Morrison dans la baignoire. Selon la version officielle, Morrison a pu faire un malaise dans le club mais il est mort chez lui après avoir pris par erreur la dose d’héroïne destinée à son amie au lieu de sa cocaïne habituelle.

 (Extrait du journal « l’Est Républicain », du 27 juillet 2007)

En Août 2008, la Cour suprême de Californie a décidé de ne pas entendre l'affaire impliquant l'utilisation de Krieger et Manzarek du nom The Doors en performances malgré les objections de Densmore et la succession Morrison. Depuis 2009, Manzarek et Krieger font leur tournée en utilisant les noms Manzarek-Krieger  - ou - Ray Manzarek and Robby Krieger of the Doors.

Le « conseiller spirituel » des Beatles est décédé

Le Maharishi Mahesh Yogi est mort mardi aux Pays-Bas à l’âge de 91 ans.

 

        Le Maharishi vivait dans le village de Vlodrop, où ce trouve également le siège de son mouvement de méditation transcendantale depuis 1990. Originaire de l’État de Madhya Pradesh, en Inde, le Maharishi a lancé son mouvement en 1958. Dans les années 1960, il a attiré bon nombre de disciples, dont le célèbre groupe britannique Les Beatles, ou encore Les Beach Boys.

(Extrait du journal Suisse « le matin bleu », du 7 février 2008)

The Doors : mai 2010. Miljenko Matijevic de Steelheart a été annoncé comme leur nouveau chanteur pour la tournée américaine. Le 3 Août 2010, le groupe a annoncé sa séparation avec Matijevic. Dave Brock (du groupe tribute « Wild Child ») devient le nouveau chanteur. « Il a été formidable. Cela ne veut pas dire que les autres n’ont pas fait un bon travail, mais je pense que quand les gens viennent pour voir Ray et moi, ils veulent nous voir faire la musique des Doors, alors pourquoi ne pas utiliser un gars qui est vraiment un expert ? Il connaît les chansons mieux que nous, vraiment. » (Robby Krieger).

Krieger et Manzarek parlent d’enregistrement de nouvelles musiques et même les chansons qu'ils ont commencées quand Astbury travaillait avec eux.

« Je pense que ce serait beaucoup mieux si Densmore était avec nous », dit Krieger. « Nous avons quelques chansons que nous avons travaillées. On attend juste le bon moment, mais nous allons certainement faire cela » ajoute Manzarek. Ils cherchent également à faire un tour du monde à grande échelle pour célébrer le 50 ème anniversaire des Doors en 2017.

Pour la tournée 2012 : Californie, Nevada, Mexique, Israël, Russie, Ukraine, Autriche, Italie et Pologne. Puis c'est le retour aux États-Unis pour une tournée côte Est !

 

Les hippies pleurent le père des paradis artificiels

 

Bâle. Albert Hofmann est décédé mardi, à l’âge de 102 ans. En 1938, il avait isolé par hasard le diéthylamide de l’acide lysergique. Plus connu comme LSD, cet alcaloïde dérivé de composés de l’ergot du seigle a été la drogue culte de la génération hippie aux États-Unis dans les années 1960. Un auteur écrit à l’époque « le LSD est le Christ du 20 èmesiècle sous forme chimique. »

En 1943, Hofmann expérimente son premier trip en faisant tomber par inadvertance une goutte de LSD sur sa main. Un nouveau test, trois jours plus tard, produit des effets encore plus puissants. Le chimiste n’imagine pas encore que sa découverte sera glorifiée par des millions de personnes en quête de paradis artificiels. Il voit avant tout des utilisations en psychiatrie ou en neurologie. Mais sans grand succès. Le LSD est interdit aux USA en 1966 et Sandroz arrête sa production la même année. Hofmann aura, peut être une revanche posthume. Des scientifiques s’intéressent de nouveau aux vertus thérapeutiques du LSD. A tel point que la Confédération vient d’autoriser une étude pilote de deux ans.   (Extrait du journal Suisse « le matin bleu », du Vendredi 2 Mai 2008)

La Floride amnistie Jim Morrison, 41 ans après

Tallahassee, Floride. REUTERS RMC.fr | 13/12/2010 © Reuters

La Floride a amnistié à titre posthume l'icône du rock Jim Morrison, 41 ans après avoir condamné le chanteur des Doors pour son comportement lors d'un concert à Miami entré dans l'histoire.

 

Jim Morrison Enfin Gracié

« Le gouverneur envisage une mesure de clémence. Il a jusqu'au 9 décembre pour le faire », car la commission des grâces se réunit ce jour-là, a expliqué Chris Cate, porte-parole de M. Crist.

Après un mois d'attente, les fans de Jim Morrison ont finalement poussé un soupir de soulagement. Le gouverneur de Floride Charlie Crist a obtenu sans problème la validation de la grâce par le Comité de la clémence exécutive, qui s'est réuni le lundi 13 décembre 2010 sur ce cas quelque peu particulier : une grâce à titre posthume. Le comité de probation a réhabilité la mémoire du chanteur légendaire des Doors, en lui accordant une grâce pour son arrestation et inculpation de 1971 pour avoir montré ses parties intimes lors d'un concert à Miami.

In God We Trust

« Dans cette affaire, la culpabilité ou l'innocence est entre les mains de Dieu, pas les nôtres. C'est pour cela que je demande à mes collègues de réhabiliter la mémoire de Jim Morrison ».

Charles J. Crist Jr. a été gouverneur de la Floride entre 2007 et 2011. Il avait treize ans le 1er mars 1969, lors du concert maudit des Doors à Miami dans la salle de Coconut Grove. Charlie Crist, un fan autoproclamé des Doors, a quitté la fonction de gouverneur de l'État de Floride le 4 janvier 2011. Dès 2007 il avait entamé une procédure auprès de la Commission des grâces pour obtenir l'amnistie de Jim Morrison. Pendant quatre années le gouverneur n'a cessé de se battre pour obtenir cette décision jusqu'à ses dernières semaines en fonction. À l'audience il est intervenu personnellement pour exprimer ses doutes sur l'outrage. Il a parlé au nom de Jim Morrison. À Miami, il y eut cependant quelques dissidents. Angel Lago, un policier retraité qui était un ami d'un des policiers qui avaient arrêté Morrison, a déclaré dans une interview au Palm Beach Post qu'une grâce insinuerait que les policiers ont menti sur ce qu'ils ont vu. « Je crois que c'est le mauvais message à donner à la jeunesse de ce pays. Je trouve ça très regrettable. »

Patricia Kennealy Morrison, qui affirme avoir été mariée à Morrison lors d'une cérémonie païenne, a dit à l'Associated Press que la grâce était un stratagème politique. Elle préférerait que l'inculpation soit effacée ou que le verdict soit renversé comme frauduleux, plutôt qu'une simple grâce soit accordée.

Finalement, le conseil a voté de manière unanime pour pardonner à Morrison.

« II ne s'agit pas de la culpabilité ou de l'innocence de l'homme, et il ne s'agit pas de refaire un procès de l'affaire ici aujourd'hui », a ajouté le gouverneur.

« Nous avons eu une opportunité depuis environ quarante ans de pardonner à ce fds de Floride dont l'œuvre a perduré, mais qui a cette tache sur son passé, en quelque sorte, pour quelque chose qu'il a peut-être ou n'a peut-être pas fait quand il n'était qu'un gamin. » Le gouverneur parle objectivement et en connaissance de cause. Il fut lui-même accusé des pires rumeurs pendant sa campagne électorale. Ses détracteurs l'accusèrent de cacher son homosexualité. Ce que le futur gouverneur démentit. Mais un journal local relança la rumeur en accusant Crist d'avoir eu une liaison avec plusieurs jeunes hommes. Charlie Crist annonça alors ses fiançailles avec sa compagne Carole Rome qu'il épousa le 12 décembre 2008. Il fut élu gouverneur de Floride avec 52, 20 % des voix. Son principal détracteur et l'auteur des rumeurs nauséabondes, Max Linn, candidat du Parti de la Réforme, se prit un véritable gadin électoral avec 1,9% des voix. Ray Manzarek, enfin, qui a toujours maintenu que Jim Morrison n'était coupable de rien de plus que d'ivresse lors du concert désastreux du Dinner Key Auditorium, a déclaré en apprenant la bonne nouvelle :

« Ce n'est jamais vraiment arrivé, c'était une hypnose de masse. Jim faisait un trip de l'esprit sur le public, et ils sont tombés dans le panneau. L'accusation à l'époque n'avait jamais produit de preuves, photographiques ou autres, montrant Morrison ouvrant sa braguette pour montrer son petit Jimmy. »

Le 13 décembre 2010, le Conseil de Clémence de l'État de Floride a suivi les conseils de leur gouverneur sortant, Charlie Crist, et a voté pour accorder une grâce à Jim Morrison pour l'incident survenu lors d'un concert de 1969, qui lui avait valu une peine de six mois de prison et une amende de cinq cents dollars.

The End (enfin !)

Laissez vos commentaires. Merci !!!
Contacter l’auteur